Jeudi 06 MARS 2014 – Contemporary concepts in prosthetic rehabilitation

PR. Wael Att
Department of Prosthodontics, School of Dentistry, University of Freiburg
watt

Les différentes options thérapeutiques de remplacement d’une dent unitaire ont été présentées :collage,  prothèse fixée conventionnelle,  prothèse fixée  supra implantaire).  La chirurgie guidée, l’âge du patient et les implants ainsi que le nouveau phénomène de superostéointégration  ont été  également abordés.

 

Edentement unitaire :

1-Restauration collée

Cette option  est à considérer avant de se précipiter sur la solution implantaire. L’évaluation des tissus mous et des tissus durs, la prise de photos et le  Wax up  sont  la première chose à faire avant de toucher les dents. Le mock –up permettra de visualiser  le futur résultat thérapeutique et facilitera la communication entre le dentiste, le patient et le technicien de laboratoire.

Indications :

Remplacement dent unitaire  (abscence caries dentaires) ; Acceptance du patient ;  Age (patient très jeune ou très âgé).

Contre-indications :

Refus du patient ;  Quantité d’émail insuffisante ;  Supraclusie ; Parafonctions.

Avantages :

Préparation très peu invasive ; Pas besoin d’anesthésie ; Respect du  parodonte ; Esthetique (full ceramic) ; Faibel coût ; Facilité du traitement (rescellement possible).

Inconvénients :

Technique délicate ; Fabrication et matériau ; Peu d’indications et sélection des patients ; Nécessité d’une bonne hygiène bucco-dentaire ; Esthétique (en  présence de diastème).

2- Prothèse fixée conventionnelle

Indications :

Remplacement dentaire fixe ; Corrections esthétiques ; Corrections occlusales ; Thérapie implantaire impossible (anatomie, problème financier…).

Inconvénients :

Préparation invasive ; Possibilité de compromettre la vitalité pulpaire et nécessité de mesures supplémentaires ; Risque secondaire de caries.

 

3- Couronne sur implant

L’indication se présente lorsque les dents  adjacentes sont intactes ou non cariées. Actuellement, c’est la thérapeutique standard.

La plupart des cas implantaires dans la région antérieure nécessite des procédures d’augmentation des tissus durs et tissus mous. Le succès esthétique dépendra principalement de l’architecture des tissus mous environnant.

 

L’âge et les implants

La face peut croître jusqu’à  45 ans et l’os alvéolaire jusqu’à 65 ans. Le diagnostic de croissance était basé sur une céphalométrie et une radiographie de la main. Cependant,  pour s’assurer  réellement de la stabilité de la croissance, il serait judicieux de comparer  deux images céphalométriques prises à six mois d’intervalle. Une superposition nous permet d’entamer la solution implantaire. En effet,  avec la croissance,  on se retrouverait  face à une dysharmonie du résultat  implantaire et un décalage visible avec les dents adjacentes.

Options thérapeutiques en cas de décalage:

Renforcement des tissus mous autour de l’implant ; Mise  en nourrice de l’implant ; Dépose de l’implant et pose d’un nouveau (greffe osseuse nécessaire).

 

Chirurgie Guidée

Le placement virtuel d’implants et la chirurgie guidée permettent d’avoir une prédictibilité du traitement.

 

 

 

 

 

Super-ostéointégration :

 

Les questions posées portaient sur la bio-activité de la surface implantaire qui se dégrade avec le temps et les traitements à ultra-violet qui pourraient restaurer ces changements reliés au temps.

La photofonctionnalisation des implants dentaires a été largement développée en se basant sur la littérature scientifique.

La dégradation de la surface implantaire bioactive liée au temps,  a un effet sur le fonctionnement des ostéoblastes. Le traitement aux UV renforcerait  la bioactivité du titane permettant une :

Ostéointégration plus rapide (période de cicatrisation moins longue) ; Ostéointégration plus forte (Implants plus courts) ; Meilleure stabilité de l’ostéointégration (amélioration du succès du traitement) ; Meilleure cicatrisation tissus mous (meilleur résultats lors implantation immédiate) ; Moindre adhésion bactérienne (Moindre risque d’échec implantaire en implantation immédiate).